La Liberté

14.09.2020

Fribourg rejoint l'appel des villes pour les réfugiés

Une manifestation a réuni quelque 300 personnes en faveur de l'accueil de migrants, lundi, à la place Georges-Python.
Une manifestation a réuni quelque 300 personnes en faveur de l'accueil de migrants, lundi, à la place Georges-Python.

PC

Partager cet article sur:

La cité de Zaehringen est la neuvième ville de Suisse à réclamer une conférence nationale pour accueillir des réfugiés de Lesbos. Comme Zurich, Lausanne, Genève ou Delémont, elle se dit prête à faire sa part.

«Nous sommes sensibles à la détresse des réfugiés sur l’île de Lesbos. Nous ne pouvons évidemment pas régler ce problème depuis Fribourg mais nous nous associons à l’appel des villes suisses pour accueillir davantage de migrants», a lancé le syndic, Thierry Steiert (ps), lors d’une manifestation sur la place Georges-Python, lundi en fin de journée.

«Le conseil communal de Fribourg demande la tenue d’une conférence nationale sur l’accueil. Nous sommes prêts à faire notre part.»

Le conseil communal de la capitale a été interpelé en fin de semaine dernière par «Osons l’accueil» et d’autres associations. Il a pris cette décision dans sa séance de lundi après-midi.

Après l’appel de Zurich jeudi dernier, sept villes, dont Lausanne et Genève, se sont jointes au mouvement vendredi. Elles réagissaient à la situation dramatique de 12’500 migrants dans le camp de Moria, sur l’île de Lesbos (Grèce), après l’incencie d’un camp. La conseillère fédérale Karin Keller-Sutter a évoqué la possibilité d’accueillir vingt mineurs en provenance de Lesbos, ce que les villes signataires jugent insuffisant.

 

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00