La Liberté

16.09.2020

Denver renverse les Clippers

Jokic (15) et les Nuggets ont signé un immense exploit face aux Clippers © KEYSTONE/AP/Mark J. Terrill
Jokic (15) et les Nuggets ont signé un immense exploit face aux Clippers © KEYSTONE/AP/Mark J. Terrill
Partager cet article sur:
16.09.2020

Les Nuggets ont signé un immense exploit en battant les Clippers 104-89 dans le septième match de leur demi-finale de la Conférence Ouest de NBA.

La franchise de Denver défiera l'autre équipe de L.A., les Lakers, au tour suivant. A l'Est, Miami a arraché l'Acte I de la finale aux dépens de Boston.

Au bord du gouffre alors qu'ils étaient menés 3-1, les Nuggets ont donc enchaîné trois succès de rang face à un des favoris pour le titre, comme ils l'avaient fait au 1er tour contre Utah (4-3). C'est la première fois dans l'histoire de la NBA qu'une équipe réussit deux fois de suite une telle remontée dans les mêmes play-off.

Dire que Denver mérite de défier les Lakers, pour un remake de la finale de Conférence 2009, est un euphémisme. A l'époque, Carmelo Anthony et Chauncey Billups s'étaient inclinés 4-2 face à Kobe Bryant et Pau Gasol, futurs champions. Mais cette fois, le duo se nomme Nikola Jokic/Jamal Murray et il est irrésistible.

Le premier a réussi un triple double (16 points, 22 rebonds, 13 passes décisives) mardi à Orlando, assumant encore une fois pleinement son surnom de "Larry Bird 2.0". Le second a marché sur l'eau (40 points, avec un 6/13 derrière l'arc), sans que la défense californienne ne fasse de vagues.

La désillusion est immense pour les Clippers, qui ne cachaient pas leurs ambitions de titre et échouent une nouvelle fois à atteindre le dernier carré. Leur défaillance a été totale. Offensive, à l'image des 14 et 10 points des stars Kawhi Leonard et Paul George auteurs d'un indigne 10/38 au tir, défensive en laissant l'adversaire rentrer un tir sur deux, et psychologique.

Adebayo en héros

Son dunk aurait dû être l'action du match et le panier de la victoire. Mais Jayson Tatum s'est fait contrer par l'infranchissable main gauche de Bam Adebayo à 3''7 du "buzzer" en prolongation. Et c'est bien ce dernier qui se trouve être le héros du Heat, vainqueur des Celtics dans la prolongation (117-114).

Cet "overtime" s'est joué dans les douze dernières secondes, avec à chaque fois Tatum dans le rôle du "malheureux". Jimmy Butler a d'abord réussi un panier en pénétration plus le lancer-franc accordé sur une faute de l'ailier pour mener 116-114. Et après qu'Adebayo a réussi un de ses deux lancers-francs après son contre, Tatum a failli égaliser d'un tir désespéré derrière l'arc au "buzzer"!

ats, afp

suivez-nous sur insta

 

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00