La Liberté

Joe Biden victime collatérale du Covid

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Avec la pandémie, Jo Biden risque de disparaître largement de l’espace médiatique pendant des semaines, voire des mois. © Keystone
Avec la pandémie, Jo Biden risque de disparaître largement de l’espace médiatique pendant des semaines, voire des mois. © Keystone
Partager cet article sur:
04.04.2020

La pandémie survient au pire moment pour le candidat démocrate: une autre personnalité lui fait de l’ombre

Philippe Paquet

Etats-Unis » Et la campagne présidentielle dans tout cela? Alors qu’elle a déjà fait plus de morts aux Etats-Unis que les attentats du 11 septembre 2001, la pandémie de Covid-19 y a relégué à l’arrière-plan les échéances politiques. Sinon le scrutin présidentiel lui-même (l’impact de la crise mobilisera peut-être davantage les électeurs), tout au moins les primaires démocrates, qui sont aujourd’hui dans les limbes.

L’épidémie a fait irruption sur le sol américain au plus mauvais moment pour Joe Biden. Elle est venue couper net l’élan qui lui avait permis, en trois semaines, entre la primaire du 29 février en Caroline du Sud et les consultations organisées in extremis en Floride, en Arizona et dans l’Illinois, le 17 mars, de sauver une campagne moribonde pour devenir le favori dans la course à l’investiture du Parti démocrate.

Perdu de vue

Certes, les événements ont laissé à l’ancien vice-président juste assez de temps pour éliminer tous ses rivaux, à l’exception de Bern

Articles les plus lus
Dans l'adversité...
Dans l'adversité...
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00