La Liberté

«Pékin joue un jeu dangereux»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La dégradation des relations entre Pékin et Washington s’est encore accélérée avec la pandémie du Covid-19. © Keystone
La dégradation des relations entre Pékin et Washington s’est encore accélérée avec la pandémie du Covid-19. © Keystone
Partager cet article sur:
26.05.2020

La politique récente de la Chine a mis fin à des décennies d’aveuglement en Occident

Laurence Defranoux

Diplomatie » Nadège Rolland, chercheuse sur les questions politiques et de sécurité en Asie au National Bureau of Asian Research basé à Seattle et Washington, revient sur la longue montée en puissance de la Chine ces dernières décennies.

A partir de quand la Chine a-t-elle senti son heure arriver?

Nadège Rolland: 2008, année des Jeux olympiques de Pékin, est un marqueur important. La crise financière internationale porte un coup énorme aux économies occidentales. Pour la Chine, l’Amérique entame son déclin, et avec elle le système capitaliste et libéral. Pékin réprime au Xinjiang et au Tibet, pousse ses pions en mer de Chine méridionale et voit qu’il n’y a pas vraiment de réaction des Etats-Unis et de l’Europe. C’est la politique des petits pas. En 2012, Xi Jinping, pur produit du système, est conduit au sommet par l’ensemble des anciens. Sa mission est d’accélérer les choses. Il lance les «Nouvelles Routes de la soie» et le plan «Made in Chi

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00